Pétition : Adoption d'une politique publique contre la pollution sonore

Bonjour Visiteur


Solidarité Ahuntsic vous transfère ce message qui lui a été transmis par le Conseil Régional de l'environnement en espérant qu'il saura susciter votre intérêt. 
 
Bonjour,

(....) je vous fais parvenir de l'information sur une démarche citoyenne environnementale de petits groupes de partout au Québec. Nous aimerions votre appui dans cette cause. Le bruit très présent au Québec et a des effets néfastes majeurs qui sont documentés chez la population. Le rapport de l'Institut national de la santé publique est éloquent à ce sujet. Effets systémiques: sommeil, maladies cardiovasculaires, stress, apprentissage de nos enfants etc et effets plus localisés en autres sur l'audition.


Une des sources de bruit les plus nuisibles et préoccupantes est celle causée par le transport routier et aérien. On n'a qu'à regardé les démarches immenses des personnes qui militent pour un meilleur contrôle du bruit à l'aéroport Montréal -Trudeau.

L'OMS-Europe mentionne que la pollution sonore est la 2e cause environnementale de morbidité.

Voici un extrait de l'avis de 2015 de l'INSPQ: https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2048_politique_lutte_bruit_environnemental.pdf

  • Le bruit environnemental, défini comme le bruit émis par toutes sources excluant celles en milieu de travail, est répandu et constitue un risque à la santé et à la qualité de vie de la population.
  • La recension de la documentation scientifique montre que le bruit est un enjeu de santé publique qui peut avoir de multiples conséquences tant physiques que psychosociales. Le bruit environnemental peut être source de troubles du sommeil, problèmes d’apprentissage en milieu scolaire, maladies cardiovasculaires, nuisance (gêne, dérangement), perte auditive et acouphènes.
  • Le bruit environnemental est source de plaintes et de poursuites, révélant des problèmes d’acceptation sociale. Ces réactions citoyennes témoignent des divergences au sein de la société, notamment dans la vision et le modèle de développement du territoire, et les besoins de quiétude.
  • Les coûts sociétaux des effets du bruit environnemental s’élèveraient à près de 680 M$ par année au Québec selon une évaluation conservatrice.
  • Pour la première fois, l’analyse de différentes données permet d’estimer qu’en 2014 au moins 640 000 personnes de 15 ans et plus auraient été exposées à des niveaux de bruit environnemental nuisibles, susceptibles d’entraîner un fort dérangement causé par l’une ou l’autre des sources de bruit environnemental extérieur. Des mesures efficaces et prometteuses de prévention ont été recensées et permettraient d’agir en amont du problème.
  • Au Québec, au moins dix ministères et onze organisations se partagent des responsabilités en cette matière. La prévention et une atténuation significative des effets du bruit pourraient être obtenues au moyen d’une politique publique impliquant tous les secteurs et paliers décisionnels.
  • Ces constats ont été effectués dans le cadre d’un avis sollicité par le ministère de la Santé et des Services sociaux afin de mieux prévenir les effets associés à ce facteur de risque sur la santé.
Nous demandons au Gouvernement via une pétition déposée sur le site de l'assemblée nationale, une politique pour une environnement sonore sain assortie de mesures pour appliquer cette politique.

Voici le lien:   https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5739/index.html

Nous aimerions votre appui sous toutes ses formes possibles. Bien entendu, la diffusion du lien de la pétition serait déjà un grand pas. Nous croyons fortement que des groupes environnementaux devraient être assis à la table lors de futurs discussions à ce sujet. Nous sommes un petit groupe émergent mais croyons que l'union fait la force contre cet enjeu environnemental!

Au plaisir,


Claire Croteau
membre du regroupement Québecois contre le bruit
membre de citoyens contre la pollution sonore

Orthophoniste
Professeur
École d'orthophonie et audiologie
Université de Montréal
Chercheur CRIR- Centre de réadaptation Lucie Bruneau
Responsable communication REPAR
Responsable orthophonie SAPPA- AQPA dans la communauté
tel.: 514-343-7007



Azzedine Achour

Directeur de Solidarité Ahuntsic
514 382-9090 poste 24
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivez-nous!
Facebook-25


http://solidariteahuntsic.org/


Powered by AcyMailing