Ahuntsic

Portrait du quartier Ahuntsic


Portrait du quartier Ahuntsic

Portrait du quartier Ahuntsic

Localisé entre les quartiers centraux de Montréal et les villes de la banlieue nord, le territoire d’Ahuntsic se situe dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Délimité par la rivière des Prairies au nord, le boulevard Saint-Michel à l’est, l’autoroute métropolitaine au sud et la voie ferrée du Canadien Pacifique à l’ouest, le quartier s’étend sur une superficie de 12 km2.

Avec ses bungalows et ses duplex, ses nombreux parcs, son vieux village aux belles maisons patrimoniales du boulevard Gouin et son bord de l’eau pittoresque, Ahuntsic semble mériter sa réputation de beau quartier aisé. Pourtant, Ahuntsic abrite 28 000 personnes vivant sous le seuil de la pauvreté. Principalement concentrée à l’ouest de la rue Fleury (44%) et dans le sud du quartier (jusqu’à 36% par endroits), la pauvreté existe aussi dans le nord.

Les caractéristiques sociales de ce quartier à 70 % francophone ont changé au cours des dernières années. L’immigration le transforme peu à peu : les nouveaux arrivants sont souvent en situation de pauvreté et le problème de leur intégration se pose. Le nombre de familles monoparentales augmente, de même que celui des personnes vivant hors famille. On constate une plus grande fréquence des problématiques sociales dans les îlots de pauvreté où, par exemple, le logement montre des signes de décrépitude.

Pour plus de détails, cliquer ici.

Histoire du quartier

Histoire du quartier

Le Sieur de Champlain visite les rives de la rivière des Prairies dès 1610. Une première messe est célébrée sur l’île en sa présence, près de l’actuel parc Nicolas-Viel, à Ahuntsic. Nicolas Viel, un prêtre récollet missionnaire au pays des Hurons, se noie dans les rapides du Sault-au-Récollet en 1625 lors d’un voyage en compagnie d’un jeune Huron surnommé Ahuntsic, ce qui veut dire petit et frétillant.

La colonisation commence vers 1689. Les Sulpiciens endiguent la rivière en 1726 et bientôt quatre moulins sont construits entre la terre ferme et l’île de la Visitation, aujourd’hui un magnifique parc régional. La paroisse du Sault-au-Récollet, à l’origine d’Ahuntsic, est fondée en 1736. L’église de la Visitation, construite en 1752, est la plus ancienne de Montréal. En 1830, la paroisse ne compte encore que 1513 habitants.

La municipalisation, survenue en 1855, favorise le développement d’industries et le peuplement. Vers la fin du siècle, on installe les infrastructures sanitaires et les services. Ahuntsic devient une ville en 1914 puis, en 1916, un quartier de Montréal. Le barrage hydroélectrique est construit vers la fin des années 20. Le chemin de fer du CN est construit durant la Seconde Guerre Mondiale, alors que des industries de guerre s’installent dans le sud-ouest du quartier.

Après la guerre, Ahuntsic connaît deux décennies de développement accéléré. L’industrie guerrière fait place à d’autres productions, notamment dans le secteur textile, dans ce qu’on appelle aujourd’hui la Cité de la mode. Plusieurs nouvelles paroisses sont fondées et, en 1966, la population atteint son apogée avec 96 000 habitants. L’exode vers la banlieue inverse la courbe pendant les 30 années suivantes, Ahuntsic perdant 20 000 habitants.

Cartographie sociale et communautaire

Cartographie sociale et communautaire

Cartographie sociale et communautaire

Coordonnées

Solidarité Ahuntsic
10780, rue Laverdure
Montréal (Québec) H3L 2L9
514-382-9090


social facebook box blue 32

Nous joindre

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi
8 h 30 à 16 h 30

Nous écrire